Top Top

Comment le Moyen-Orient peut devenir un leader de l'innovation dans le domaine agricole

logo image
Innovation dans le domaine agricole https://www.visitdubai.com/fr/business-in-dubai/why-dubai/news-and-insights/agriculture-sector-innovation-dubai 20170910T152258 20170912T140958:636408221980227806 Actualités et aperçus

Des tomates aux poivrons, en passant par le chou frisé, la betterave et les citrons – la communauté agricole aux E.A.U est peut-être petite et tributaire des saisons, mais l'innovation et le soutien du gouvernement sèment, littéralement, les germes de la croissance du secteur agricole.


Comment une plaque tournante agricole si innovante peut-elle s'épanouir dans le désert

Semant les germes des opportunités agricoles à Dubai.


Des tomates aux poivrons, en passant par le chou frisé, la betterave et les citrons – la communauté agricole aux E.A.U est peut-être petite et tributaire des saisons, mais l'innovation et le soutien du gouvernement sèment, littéralement, les germes de la croissance du secteur agricole.

Les E.A.U dépendent des importations pour leurs besoins alimentaires - à hauteur de jusqu'à 85 pour cent, ou 2,9 milliards de dollars américains par an - selon l'organisateur du salon Agra Middle East, qui fait son grand retour au Centre international des expositions de Dubai du 10 au 12 avril 2017.

L'investissement est injecté dans l'industrie dans le cadre de la politique agricole à long terme du gouvernement, qui met fortement l'accent sur la durabilité dans un milieu aride où les précipitations annuelles ne dépassent pas les 120 mm et où l'eau de mer dessalée permettent à de nombreuses fermes locales de fonctionner.  

Avec moins de 7 pour cent de terres cultivables disponibles et des difficultés saisonnières pendant un peu plus de six mois, l'innovation et les nouvelles technologies améliorent les occasions futures du secteur.

« [Nous] souhaitons encourager les projets nationaux et les entreprises à investir et à innover afin de promouvoir un développement économique et social durable dans le pays dans le cadre de l'initiative intitulée L'économie verte pour un développement durable » a déclaré le Dr. Thani bin Ahmed Al Zeyoudi, Ministre de l'environnement et des changements climatiques aux E.A.U.


Innovation sur le terrain


Des solutions de culture sans terre, une nouvelle technologie pour la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre et l'hydroponie représentent le triumvirat du potentiel futur de l'industrie, mais aussi une réponse à la croissance moyenne de 12 pour cent par an enregistrée de la consommation alimentaire aux E.A.U.

in-article-1-organic-550x350

L'approche stratégique des E.A.U par rapport à la sécurité et durabilité alimentaire, qui a été mise au point en partenariat avec l'Association des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, doit s'étaler sur quinze ans.

Au-delà de leur propre territoire, cela comprend des efforts visant à dynamiser leur position de carrefour dans la région du CCG et au Moyen-Orient pour le commerce alimentaire - le pays étant déjà un ré-exportateur important, notamment grâce à ses partenariats avec le secteur privé pour le développement de l'entreposage des aliments et les capacités de distribution.

La signature en janvier 2017 de 14 nouveaux protocoles d'entente entre les E.A.U et l'Inde a encore augmenté le renforcement du secteur, avec comme principal objectif la coopération technologique agricole.

Le Ministère de l'environnement et de l'eau, dirigé par le Dr. Rashid bin Fahad, a mis l'accent sur le besoin d'inventer des techniques agricoles sur les toits ou bien en empilement vertical. Le Centre des innovations agricoles du Ministère - basé à Charjah - met tout en œuvre pour trouver différentes solutions en serre.

À Dubai, le Centre international pour l'agriculture biosaline de l'Université Zayed pilote la prochaine génération de serre prototype qui utilise 90 pour cent moins d'eau et 50 pour cent mois d'énergie qu'une alternative conventionnelle.

in-article-1-innovation-550x350

L'Autorité de contrôle alimentaire d'Abu Dhabi travaille sur un projet autour de « l'Agriculture protégée », qui utilise de l'eau recyclée traitée aux rayons UV, ainsi qu'un système de climatisation interne pour la pousse des plantes sans impact par rapport au changement climatique.

Selon le Ministère de l'environnement et du changement climatique, les avantages des éléments nutritifs riches de la culture hydroponique est une priorité et un sous-secteur plus dynamique, avec 1 000 fermes utilisant maintenant des serres hydroponiques (par rapport aux 50 de 2009).


L'urgence de l'agriculture biologique


Le Dr. Al Zeyoudi a également renforcé l'engagement des E.A.U dans le développement de son empreinte sans produits chimiques, avec 46 900 hectares se concentrant activement sur la culture biologique. 

« Les produits biologiques portent un label distinctif afin de renforcer la confiance des consommateurs et le Ministère crée de nouvelles opportunités de marketing pour les produits biologiques en coopération avec les autorités locales compétentes afin d'encourager les agriculteurs biologiques » a-t-il souligné précédemment.

Le Ministère a également lancé la carte privilège Mawroothna, qui offre aux fermiers des remises et d'autres avantages afin de les encourager à continuer de développer leurs activités commerciales.

Le Dr. John Anurag, Directeur général des fermes biologiques DEENA à Dubai, est en train de réaliser depuis 2016 une opération pleinement certifiée par l'Autorité pour la normalisation et la métrologie aux E.A.U.

« La santé de nos concitoyens et la sécurité sanitaire des aliments sont nos [principales] préoccupations. Nos produits sont locaux et strictement saisonniers. Nous pouvons offrir une large gamme de légumes, ce qui aide à développer nos activités, mais nous souhaiterions voir une coopérative ou association d'agriculteurs plus organisée pour soutenir de petites fermes comme la nôtre. Nous essayons de nous joindre à d'autres fermes d'Al Aïn et d'Abu Dhabi pour la culture de cet été » a-t-il déclaré.

La ferme travaille également avec de nombreuses écoles, mais aussi avec des camps de vacances pour enfants de la Police montée de Dubai afin de sensibiliser les plus jeunes aux aliments biologiques et locaux, et a mis en place un programme d'échange d'agriculteurs avec visites des fermes pour faciliter l'expérience et le partage de connaissances.

in-article-1-new-territory-550x350

Sur un tout nouveau terrain


En-dehors des E.A.U, le gouvernement met activement en œuvre une politique d'investissements agricoles offshores afin d'assurer une sécurité alimentaire en finançant des projets à l'étranger - notamment dans des pays comme la Namibie, l'Afrique du sud ou le Soudan - et ce en vue de cesser toute production nationale de blé dans le but d'économiser l'eau.

Plaçant l'innovation agricole à tout autre niveau, l'Agence spatiale de Dubai a récemment accueilli une délégation japonaise pour des discussions autour de l'usage plausible de la technologie spatiale dans l'agriculture. 

Cela comprend le développement de satellites d'observation et de cartographie équipés d'une technologie de détection à distance pouvant également surveiller la croissance des plantes et détecter rapidement les maladies qui pourraient toucher les terres cultivées. 


996
banner image
French Dubai Corporation of Tourism & Commerce Marketing

Réserver maintenant

Flight search button
Plus de 16 ans 0-15 ans
OK
Hotel search button
-